Comment traduire les graphiques boursiers ?

0
145

Pour tout novice dans le monde boursier, lire un graphe n’est pas chose évidente. Pourtant, savoir l’interpréter est important, car il en dit long sur le passé d’une société (les succès et les bas) et permet de mieux se rassurer avant de prendre une décision.

Les analystes quantitatifs reposent sur l’analyse technique bourse afin de tracer les indicateurs mathématiques et définir leurs tendances.

Le dessin ou la représentation graphique est incontournable dans ce domaine, ce qui explique pourquoi comprendre graphique boursier est très important.

La courbe continue : kesako ?

Parmi les tracés habituels en trading, la courbe continue est la plus simple à comprendre. Elle affiche les cours de clôture d’une action pour chaque jour. Ces cours sont joints par une ligne. Comme toute courbe, il existe deux axes. Le temps est représenté par l’axe horizontal alors que les cours sont représentés par l’axe vertical.

Le graphique en barres ou Bar Chart : c’est quoi exactement ?

Comme son nom l’indique, cette représentation graphique utilise des barres pour afficher le cours d’ouverture, de fermeture, le plus haut et le plus bas de la séance.

Vous pouvez identifier le cours le plus haut depuis le haut de chaque barre ainsi que le cours le plus bas au niveau de la partie inférieure de la barre.

Par ailleurs, le trait horizontal que vous apercevrez sur la droite  fait référence au cours de clôture et le cours d’ouverture se trouve à gauche.

Les Bougies, Chandeliers ou Candlesticks: comprendre le fonctionnement de cette représentation graphique

Cette méthode originaire du Japon a permis de noter les prix du riz. Si elle était utilisée uniquement pour le riz auparavant, elle est à l’heure actuelle exploitée par les traders pour spéculer sur les marchés financiers.

Son utilité se rapporte notamment à la notation des historiques de cours sur un graphique, en lieu et place d’une courbe simple. Tout comme les barres, les informations incontournables sont le cours d’ouverture, de clôture, le plus haut et le plus bas de la séance.

Les chandeliers sont une technique qui utilise le code couleur : le noir indique un cours en baisse et le blanc fait référence à un cours en hausse.

La représentation des volumes

Il est possible d’identifier le volume par le biais des petits bâtonnets au bas du graphique.

Une séance à volume élevée se représente par une barre haute, ce qui permet de reconnaître rapidement des pics de volume qui indiquent une situation particulière sur une action comme un communiqué ou encore une recommandation d’un analyste.