Immobilier : l’investissement en viager est intéressant

0
118

Cette forme d’investissement est devenue célèbre grâce au film de Pierre Tchernia. Une œuvre cinématographique dans lequel Michel Serrault enterre les uns après les autres les membres d’une famille qui convoitent son bien immobilier. Aujourd’hui, l’investissement en viager Ile de Ré est une option envisageable.

Qu’est-ce que le viager ou « le temps de vie » ?

L’investissement immobilier en viager intéresse de plus en plus d’investisseurs. Mais avant de se lancer, il convient de connaître les spécificités de ce terme. Viage qui signifie « temps de vie » en vieux français est une forme d’investissement qui consiste à transmettre à un acquéreur appelé « débirentier » le bien. En contrepartie, le propriétaire reçoit le versement d’un bouquet. Il s’agit d’une somme qu’il encaisse au début de l’accord. De plus, le vendeur (crédirentier) perçoit une rente jusqu’à son décès. Les modalités de paiement sont fixées lors de la signature du contrat.

Les spécificités du rapport bouquet/rente

Le prix est un facteur essentiel en matière d’investissement en viager. Il fait référence à la valeur vénale du bien incluant la valeur de droit d’usage et d’habitation (DUH). Le sexe, l’espérance de vie (selon les tables de mortalité des notaires) et l’âge du crédirentier sont pris en compte lors du calcul du DUH. Le mix rente/bouquet est moins élevé lorsque le bien est occupé par une femme. Car le genre féminin a une espérance de vie supérieure à celle des hommes. Dans ce cas, le logement reste occupé plus longtemps. Le calcul du droit d’usage et d’habitation est donc une étape essentielle pour la réalisation d’un investissement immobilier en viager.

Quel bien choisir : libre ou occupé ?

Si vous optez pour le viager occupé, le propriétaire continue de résider dans l’habitation. C’est après le décès de celui-ci que le débirentier peut acquérir son bien. Le versement d’une rente mensuelle et d’un bouquet est nécessaire jusqu’à ce que la mort du crédirentier survienne.

Pour le viager libre, l’acquéreur peut envisager de vivre dans son bien ou le louer. Il a ainsi la possibilité de compenser le coût de l’acquisition au moyen des loyers. Le vendeur perçoit une rente calculée selon le coût de son hébergement dans un Ehpad et sa pension de retraite. L’investissement en viager libre offre donc à l’acheteur l’opportunité d’utiliser à sa guise le bien. Toutefois, vous pouvez choisir le viager qui correspond à vos objectifs en matière d’investissement dans l’immobilier.