La facture électronique : à la fois une obligation et une opportunité

0
61

Toutes les entreprises assujetties à la TVA doivent émettre une facture électronique à partir de 2026. L’objectif principal consiste à lutter contre la fraude fiscale, et pour les entreprises, ce type de facturation devrait permettre de gagner en productivité.

Les enjeux de la facture électronique

Pour l’Etat, la fraude fiscale génère des pertes allant de 10 à 30 milliards d’euros. La mise en place de la facturation électronique assure le suivi des déclarations TVA, et permet donc de réduire ce déficit. C’est aussi un moyen de faciliter les déclarations fiscales.

L’usage de la facture électronique est déjà bien établi dans certains secteurs comme l’automobile et la grande distribution. De même, les entreprises concluant un marché avec le secteur public (ex : collectivités locales) doivent émettre une facture électronique depuis le 1er janvier 2020.

Pour les autres secteurs, l’adoption de cette facture se fait progressivement. Toutes les entreprises doivent accepter les factures électroniques, et les grandes entités sont tenues de les émettre à partir de 2024. L’obligation d’émission pour les ETI et les TPE/PME sera effective respectivement en janvier 2025 et janvier 2026.

Comment ça marche ?

La facture électronique est éditée, envoyée et reçue électroniquement, pour un traitement numérisée. Il ne s’agit pas d’une simple facture dématérialisée, qui serait une version papier scannée pour être envoyée par email.

Chaque entreprise doit donc recourir à un prestataire spécialisé qui fournira une solution pour l’émission et la réception des factures, ainsi que les opérations de reporting nécessaires en vue des déclarations fiscales. Ce prestataire doit être certifié. Par ailleurs, les documents doivent être édités dans un format réglementaire.

Pour les entreprises travaillant avec les acteurs publics, les factures sont envoyées via la plateforme dédiée Chorus Pro.

Les avantages de la facturation électronique pour les entreprises

La version électronique est beaucoup moins coûteuse et plus facile à mettre en œuvre par rapport à la version papier. Par la même occasion, vous effectuez un geste écologique en réduisant votre consommation de papier.

La facture électronique facilite aussi le suivi des transactions, et incite les entreprises partenaires à payer plus rapidement. En interne, les documents électroniques rendent le traitement comptable plus simple et sécurisé grâce à une parfaite traçabilité.

Enfin, les déclarations fiscales sont facilitées, ainsi que vos relations avec l’administration fiscale. Ces différents avantages se répercutent ensuite sur votre chiffre d’affaires, avec un retour sur investissement rapide.