Quelles étapes pour devenir dératiseur pro en ile de France ?

0
60

Le désinsectiseur-dératiseur est un professionnel de la santé qui a pour principale mission d’éliminer les nuisibles. Ainsi, ce métier requiert quelques connaissances en dératisation et des aptitudes personnelles. Et si vous souhaitez en faire votre métier, voici tout ce qu’il faut savoir pour devenir dératiseur professionnel.

Métier de dératiseur : en quoi consiste-t-il exactement ?

Vous l’aurez compris, un dératiseur Ile de France a pour vocation d’éradiquer les nuisibles, les rongeurs et les petites bestioles en tout genre. Il vise aussi à limiter leur prolifération. Dans cette optique, ce professionnel est souvent amené à capturer les rats et procéder à leur élimination. Ce genre d’intervention se fait en plusieurs étapes :

· Diagnostic de la présence de nuisibles
· Évaluation du degré d’infestation
· Localisation des nids
· Choix du traitement le plus adapté
· Dératisation ou élimination complète

Un dératiseur joue donc un rôle polyvalent puisqu’il n’éradique pas uniquement les souris et les rats. En effet, il traite également les établissements contre les cloportes, les mites, les insectes et les loirs. On peut alors le considérer comme une « entreprise 3D » pour désinsectisation, dératisation et désinfection.

Les solutions mécaniques se révèlent pratiques, mais dans certains cas, l’utilisation de produits chimiques est souvent nécessaire. Par ailleurs, un dératiseur Ile de France doit ainsi maîtriser plusieurs techniques d’éradication tout en veillant au respect des normes sécuritaires et sanitaires.

Quelles sont les compétences requises pour ce métier ?

Un dératiseur doit avoir une excellente condition physique. Le traitement des souris ou des rats exige à ce que l’intervenant soit en pleine forme puisque ce dernier doit se tenir debout pendant une durée assez longue. Il est essentiel que le désinsectiseur n’ait pas de phobie des rongeurs ou des insectes. De même, il ne doit pas être sensible aux formules chimiques.

Les compétences essentielles d’un dératiseur peuvent être listées comme suit :

– Avoir des connaissances dans le déchiffrage d’un plan
– Maîtriser différentes techniques d’éradication des nuisibles
– Êtres à l’aise à l’emploi d’outils informatiques
– Connaître divers moyens de lutte contre les rongeurs et l’humidité
– Être capable de coordonner ou de mener une équipe
– Connaître différentes méthodes de capture de rats et de souris

D’une manière générale, il faut suivre une formation particulière pour devenir dératiseur. Celle-ci aboutit à un BEP ou à un CAP en environnement et hygiène. Des connaissances en risques chimiques ou en installation électrique seraient un atout pour un dératiseur.