Test de niveau de langue en entretien : comment procéder ?

0
55

Le recrutement de candidats multilingues se développe de plus en plus avec l’ouverture du marché de l’emploi à l’international. Il devient donc important pour le recruteur de savoir mettre en évidence le potentiel du candidat lors de l’entretien. Découvrez dans ce guide les conseils pour évaluer efficacement le niveau de langue des candidats.

Préparation de l’entrevue avec le candidat multilingue

Optimisez votre temps en préparant l’entretien en avance. Voici les étapes à suivre :

– Déterminer les besoins du poste

Pour ce faire, posez-vous les bonnes questions comme faut-il s’entretenir régulièrement avec les clients pour les fidéliser ? Faut-il utiliser un langage courant, technique ou professionnel ? Est-il nécessaire de rédiger des contrats importants ? Il est, en effet, essentiel de bien déterminer les compétences requises par le poste et s’assurer que les candidats présélectionnés correspondent à ses besoins.

– Relever les vraies compétences du candidat

Il est important de ne pas se fier à l’autoévaluation du niveau de langue dans les CV. Les candidats ne sont pas, en effet, objectifs et certains ont tendance à se surestimer tandis que d’autres se sous-estiment. Uniquement les résultats de tests de langue standardisés comme le TOEFL en anglais ou le DELE en espagnol sont fiables.

– Confier le test à un spécialiste externe

Si vous avez besoin de faire passer un test de recrutement niveau japonais, certaines plateformes spécialisées sur la toile proposent des tests de niveau de langue oraux et écrits. Il est conseillé de soumettre les candidats à ce type d’évaluation avant l’entretien pour faire une première sélection des profils qui ont le niveau de langue requis pour le poste.

Conseils pour diriger un entretien dans une langue étrangère

Pour apprécier les réelles compétences d’un candidat, il n’y rien de mieux qu’un test oral à réaliser pendant l’entretien. Si le poste n’exige qu’un niveau de langue moyen, posez-lui des questions assez simples. Pour savoir si le candidat n’a pas préparé des réponses toutes faites, faites-vous accompagner par un spécialiste en mesure d’évaluer son niveau de langue technique. Dans le cas où le poste exige une excellente capacité à parler une langue étrangère, préparez des questions plus originales et imprévues.

Il est tout aussi important de faire passer un test écrit au candidat pendant l’entretien. Vous pouvez lui proposer des exercices d’expression ou encore un test écrit basé sur un QCM. Hormis l’évaluation de son aisance rédactionnelle du candidat, cela permet de vérifier sa rapidité et sa réactivité.